La vie sur la colline arc-en-ciel : travaux d’analyse à Sangata

Daily life on Rainbow hill: laboratory work in Sangata

Une des maisons du bureau des sports et du tourisme

Une des maisons du bureau des sports et du tourisme

Nous avons laissé le karst et la forêt derrière nous, pour regagner le Dinas Pemuda Olahraga dan Pariwisata de Sangata (bureau régional du sport et du tourisme). Il se situe à l’écart de la ville, dans le complexe administratif de Bukit Pelangi (la colline de l’arc-en-ciel). Depuis 2011, cette institution nous accueille et assure le stockage de notre équipement et du matériel archéologique. Derrière une ligne de bâtiments en béton, typique des institutions indonésiennes, se cache un ensemble de six maisons en bois. Elles ont été conçues comme des répliques d’architectures traditionnelles propres à différentes régions d’Indonésie. L’une abrite la cantine du personnel administratif. Une autre, la plus vaste, renferme un petit musée où sont exposés les fruits des missions archéologiques françaises et, à l’occasion, des expositions temporaires. Les conditions sont minimales, mais suffisantes pour quelques semaines de travail quasi-autarcique sur le matériel archéologique. Deux mandi, (pièce indonésienne accueillant les toilettes et le baquet d’eau servant à la toilette) un coin cuisine, pallient l’absence de transport permettant de regagner la ville de Sangata. Cette année, nous ne passerons qu’une semaine ici.

 

We have left the karst and the forest behind us, to go back to Dinas Pemuda Olahraga dan Pariwisata in Sangata (Regional Office for Sport and Culture). It is located outside the town, in the administrative complex of Bukit Pelangi (Rainbow Hill). Since 2011, this administration has welcomed us, and stored our field equipment and archaeological material. Behind the building in concrete, standard for Indonesian administration buildings, there is a group of six wooden houses. They have been designed as traditional architectural copies of different Indonesian regions. One of them is used as a restaurant for the administration staff. Another one, the largest, contains a small museum where the results of the French-Indonesian archaeological project are exhibited, in a temporary exhibition. Living conditions are minimal, but liveable for few weeks of quasi autarkic work on the archaeological material. Two mandi (an Indonesian room containing toilets and water-filled buckets for showers) and a small kitchen are useful in the absence of transports to reach the city of Sangata. This year we will spend one week here.

Les posters sont offerts à nos hôtes

Les posters sont offerts à nos hôtes

Notre présence dans ces locaux facilite les échanges avec les responsables administratifs indonésiens. Une première réunion avec notre principal interlocuteur sur place, Pak Budi Amuranto, le responsable du département culturel, est organisée. Nous lui remettons un tirage des six posters que nous avons réalisés dans le courant de l’année, en France. Ce matériel devrait servir aux actions pédagogiques initiés par cette administration, au musée et dans la région (kabupaten). Seulement, les restructurations administratives sont en cours, et les compétences relatives à la culture, à l’éducation et à la conservation risquent d’être redistribuées prochainement. La mission, ballottée dans ces marges d’incertitude, reste tributaire de ces évolutions administratives. À Samarinda, capitale provinciale, le Balai Pelingalan cagar budaya (bureau de la conservation culturelle) a récemment acquis une autorité sur la région du karst de Mangkalihat/Gunung Gergaji, dans la perspective de son classement au patrimoine mondial de l’Unesco. Son responsable, Pak I Made Kusumajaya, vient nous présenter le dossier de candidature qu’il orchestre. Nous tachons d’être utiles à cette candidature en nous engageant à leur faire parvenir notre rapport scientifique.

Discussions à propos de la candidature à l'Unesco

Discussions à propos de la candidature à l’Unesco

Our presence on this site makes exchanges with the Indonesian head office easier..A first meeting with our main collaborator here, Pak Budi Amuranto (Head of the Culture Office), is organised. We offer him a set of six posters summarizing the project results. This material will be used for pedagogical goals in the museum and in the region (kabupaten). To note, administrative reorganisation is ongoing; the offices in charge of culture, education and conservation will change in a near future. Our project is subject to these administration changes, of which we have no power. At Samarinda, the province capital, the Balai Pelingalan cagar budaya (Office for Culture and Conservation) has recently been put in charge of supervising the karst region of Mangkalihat/Gunung Gergaji, due to its potential inclusion as a UNESCO world heritage site. Head of Office, Pak I Made Kusumajaya, came to present to us the Indonesian application that he is supervising. We discussed our contribution to this application and agreed to forward our scientific reports from our fieldwork.

Lithicien à l'œuvre

Lithicien à l’œuvre

Après deux jours, l’équipe commence à se réduire et nous restons trois pour continuer les différentes opérations de laboratoire. Nous réorganisons notre équipement de terrain, établissons le catalogue du fonds documentaire de la mission et poursuivons le traitement du matériel archéologique issu des fouilles des années précédentes. Nous assurons la mise à jour de ce site, entamons la rédaction des différents rapports, et posons les bases d’articles à venir. Cette année sera la dernière du programme quadriennal et celle des synthèse. Nous rassemblons les données issues des trois principaux sites investis par la mission, Liang Abu, Liang Pemalawan et Liang Jon. Il s’agit d’affiner les orientations à donner aux prochaines quatre années du programme.

Traces effaçables d'un problème stratigraphique

Traces effaçables d’un problème stratigraphique

After a few days, the team is smaller and only the team members who have laboratory work to do on site have stayed. We clean and reorganise our field equipment, make lists of the project’s library, and continue analysing the archaeological material from previous years excavation. We are updating this site; starting to write the different reports and pland the structure of scientific articles. This year is the last year of the four year project and will be the synthesis year. We are putting together the data from the three main archaeological sites that we have investigated; Liang Abu, Liang Pemalawan and Liang Jon. Our aim is to detail the objectives of the next four years of the project.

The whole team thank Becky Coles for proof reading and copy editing.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire